Tony Orford, le battant

20 mars 2008 - 00:00

Article de l'Alsace du 20.03.2008
Passé par Chelsea, l’entraîneur haut-rhinois Tony Orford présente un parcours atypique. Ce citoyen britannique, qui a le football vissé au corps, est même passé de l’Excellence à la Division 1 en cours de saison.

À la Saint-Georges Carspach, on a pris l’accent anglais fin novembre. Après avoir été évincé de l’ASCA Wittelsheim, où il était arrivé à l’intersaison en provenance de Petit-Landau, Tony Orford s’est dirigé vers le club sundgauvien : « Pendant les semaines où je n’avais plus de club, je ne pensais pas qu’entraîner me manquerait autant ». À un moment où il venait également de perdre sa maman, le Britannique a agréablement été surpris au contact des Sundgauviens, au point de vouloir participer à l’aventure du maintien en Division 1 de la SG Carspach. À la grande satisfaction de la présidente Dany Esther. « Il emploie des termes que je ne connaissais pas. Les joueurs sont très à l’écoute, ils sont très présents à l’entraînement avec plus de vingt joueurs sur 36 cet hiver ». Lorsque les températures étaient négatives, les Sundgauviens s’entraînaient sur le parking à proximité du terrain. « Ils ont une mentalité fabuleuse, je ne m’attendais pas à ça, souligne Tony Orford. Ils méritent le maintien par cette attitude.

Les joueurs sont ouverts, ils n’ont rien à perdre et moi non plus ».
Pédagogue de par sa profession, ce professeur de langues qui officie en Suisse a su trouver les mots justes. Affable, cet Anglais bon teint affiche un parcours atypique. Après avoir fait ses débuts à l’âge de six ans dans le cadre de l’école, Tony Orford a joué dans des clubs de Londres, sa ville d’origine, et est allé jusqu’à porter les couleurs de Chelsea, loin de son lustre d’aujourd’hui, puis de Southend comme semi-professionnel, à chaque fois dans la réserve des pros à un niveau équivalent à notre CFA.

Après un premier exil à vingt ans dans le cadre de ses études près de Kassel en Allemagne, où il a également évolué pendant une saison dans l’équivalent de notre CFA2, le Britannique est arrivé en Suisse à 34 ans pour jouer trois saisons et demie à Zoug. Il en a profité pour créer un institut de langues avec un associé helvète, puis ouvrir une antenne à Bâle en 1997. « Je suis ainsi arrivé à Kembs à 38 ans en 1997, l’immobilier étant économiquement plus abordable en France qu’en Suisse. Mais je ne voulais pas être un étranger dans une ville dortoir ».

« J’ai des ambitions »

Ce milieu offensif de formation est forcément allé taper dans le ballon, au FC Loechlé avant d’intégrer le FC Petit-Landau à quarante ans « à la recherche d’un meilleur niveau ». Le Britannique s’est si bien intégré, qu’il a d’abord porté le brassard de capitaine avant de devenir entraîneur. « Je me suis dit que si je le faisais, ce serait sérieusement. J’ai suivi les formations de la Ligue et ça m’a été utile autant au niveau du foot que de la langue ».
En toute humilité, il reconnaît la valeur de la formation dispensée en France. « En Angleterre, on a beaucoup copié le modèle français. Je suis fan d’Arsène Wenger, qui démontre un foot d’équipe avec des individus qui brillent ». Adepte du 4-5-1, « car il est plus difficile de marquer un but que de l’empêcher », Tony Orford prend goût à son poste d’entraîneur, et l’appétit vient en mangeant. « J’ai des ambitions. Je suis parti en bons termes de Petit-Landau pour aller à l’ASCA Wittelsheim, en Excellence ». Le Britannique n’a pas eu le temps d’amener son projet d’au moins un an à son terme.
C’est ainsi qu’il a rebondi à la SG Carspach, à 47 ans. Avec vraisemblablement l’espoir de retrouver un club mieux placé dans la hiérarchie alsacienne, lui qui prépare son diplôme d’entraîneur. Pour l’heure, Tony Orford apprécie d’œuvrer dans ce club du Sundgau. « Ça reste un vrai plaisir de travailler là-bas ». Ce battant, qui a également pratiqué la boxe, compte apporter le fameux fighting spirit, pour que Carspach ne lâche rien cette saison en Division 1.

Gilles Legeard

Commentaires

SG Carspach vient de remporter le trophée 10 membres 8 mois
Solange Mongin est devenu membre 8 mois
0-1
bettendorf / Carspach S.G.1 1 an
bettendorf / Carspach S.G.1 et 6 autres : résumés des matchs 1 an
2-3
Carspach S.G.1 / uffheim FC2 1 an
3-0
niffer AS / Carspach S.G.1 1 an
F
Carspach S.G.1 / wahlbach 1 an
0-3
Carspach S.G.1 / mulhouse bourtzwiller 2 1 an
2-1
Barthenheim FC3 / Carspach S.G.1 1 an
2-0
Carspach S.G.1 / Landser U.S. 1 an
la ronde des étangs 2015 : nouvelle photo 1 an
la ronde des étangs 2015 1 an
CARNAVAL plus de 2 ans
0-3
Carspach S.G.2 / Montreux sports 2 plus de 2 ans
Carspach S.G.2 / Montreux sports 2 et 4 autres : résumés des matchs plus de 2 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 1 Dirigeant
  • 4 Joueurs
  • 6 Supporters